Programme de Réanimation

Chef de file en matière d’enseignement des soins d’urgence au pays

Vincent profite de chaque instant

Vincent Daignault

En mars 2011, sur le chemin du travail, Vincent Daignault, grand gaillard souriant et plein de vie âgé de 44 ans, s’est effondré subitement. Il venait de faire un arrêt cardiaque. Grâce à l’intervention rapide de témoins, qui ont appliqué la RCR et utilisé un DEA, Vincent a été réanimé, puis transporté d’urgence à l’hôpital. Un an plus tard, il était de retour au travail, sans séquelles intellectuelles.

Content d’être en vie, Vincent clame haut et fort l’importance de connaître les techniques de base de la RCR et de l’utilisation du DEA. Il affirme aussi que le soutien des proches et des services de santé est essentiel pour permettre aux victimes de retourner à la maison et à se rétablir complètement. Vos dons à la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC aussi.

Aidez-nous à créer plus de survivants. Donnez maintenant.

#creonsdessurvivants

Publiée le 6 février 2014